jeudi 9 août 2012

Lost

Périgueux - St Astier
Perdue dans la forêt d'Andrivaux.
Pour la première fois j'utilise ma boussole afin de revenir vers une route,
un type me prend en stop pour me remettre sur le bon chemin.

Modifications d'itinéraires très mal expliquées
non kilométrées
balisages fantaisistes
soit un parcours beaucoup plus long que prévu.

Je ne félicite pas l'équipe locale qui confond pèlerinage et grande randonnée
voire qui détourne l'itinéraire historique pour nous faire passer des chambres d'hôtes où je ne risque pas de mettre les pieds -même fatigués - à 55 euros la nuit
je maudis les voies de défense contre l'incendie, 
tout pourris de cailloux
qui n'ont rien de vrais chemins


5 commentaires:

Barbara a dit…

grrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

lorys03 a dit…

C'est la question que je me posais depuis ton départ : la récupération économique de ce Chemin ? il me semblait que la manne de tous ces pieds épuisés devait avoir ameuté un max de gîtes, chambres d'hôtes, campings, relais et autres couchages...
J'ai la réponse : ils se sont installés à l'écart apparemment, mais n'ont pas de scrupules à vous détourner.

Coline a dit…

En fait il n'y en a pas tant que ça...
et la plupart du temps, on trouve des refuges paroissiaux, ou municipaux ou associatifs à 5 ou 10 euros la nuit, voire donativo (on donne ce qu'on veut / peut) avec des locaux très propres et fonctionnels.

Après tout dépend des comités départementaux qui opèrent le balisage
ainsi que des amitiés locales.

Globalement je ne me suis pas sentie exploitée et surtout après j'ai fait le choix de suivre le guide plutôt que le balisage
lequel guide étant bien plus en ligne droite

béa a dit…

tu parles d'un guide, Coline, lequel ?
moi je suis le topo guide du Gr, et je l'adapte au fur et à mesure ....

Coline a dit…

le guide Chassaing
The guide of la voie de Vézelay
Seul souci : balisages périgourdin, et surtout girondins, très éloignés de celui-ci, avec beaucoup de détours qui finissent par faire trop de km...