mardi 11 novembre 2014

Lâche pas la patate !

C'est une période de turbulences
avec de petits moments de grâce.

"- Vous serez au bal de la Souterraine le 20 décembre ?
- Heu non, c'est notre dernier concert avec la Chavannée, et après c'est le repas de Noël, je ne serai pas revenue.
- Oh dommage ! Parce que quand même, dans ce bal, il y a toujours un moment magique...
C'est quand vous chantez... Ma sœur vient de Bordeaux, j'aurais voulu qu'elle vous entende."

Trop cool.

Hier, je prévoyais une soirée un peu morne,
je me suis dit un bal du lundi, dans un gymnnase, bof.
Pis finalement, j'y suis allée avec une nouvelle covoitureuse,
que je ne connaissais que de vue.

Ce fut un de mes covoiturages les plus passionnants.
Maryline a fait ce truc incroyable d'inventer une écriture pour la langue des signes.
Bien sûr, comme elle n'a aucune légitimité pour le faire, c'est le mal....



On a pris un café,
et je les ai vus débarquer.



On avait fait un bon bout de chemin ensemble le printemps dernier.
Le soir je chantais, et eux ils dansaient.
On oubliait nos pieds.


Il y avait de bons danseurs.


Les jeunes ne touchaient pas terre.


La musique était bonne (groupe Brav Na)



En version rock ... regain d'énergie sur le coup d'une heure....




Et pendant les pauses, j'aime bien regarder les autres danser...




J'en ai conclu que c'était bon signe.
Rien n'est réglé dans ma tête,
mais j'ai presque fini de remplir mon dossier d'expat.

3 commentaires:

Barbara a dit…

à suivre ...
;o)

gren a dit…

une écriture pour la langue des signes ? il faut m'en dire plus, je suis intriguée là !

Coline a dit…

C'est une écriture logogrammique. Chaque symbole représente le signe et éventuellement son mouvement.(par exemple les deux doigts, le point, la main d'appui)
ce qui me paraît intéressant, c'est que ça doit être vachement dur d'apprendre à lire quand la correspondance grapho-phonétique ne veut rien dire pour un sourd. Alors qu'écrire le mot à partir du signe qui le représente, ça doit sûrement être plus parlant (si j'ose dire).
Elle a inventé un jeu aussi, en plusieurs langues, dont la langue signée.
Mais je pense lui faire une petite interview pour expliquer mieux.