mardi 29 octobre 2013

La coquillette décongèle lentement / Desde Hospital de Orbigo hasta Astorga

Ce matin encore je marchais.
J'avançais dans un soleil gelé, et mes mains restaient glacées sur les bâtons.


J'avais gardé le dress code de pluie, qui permet aussi de résister au froid,



et opté pour une variante à peine plus longue, et tellement plus jolie, qui permet d'éviter le bord de la grand route.


C'était beau, je respirais profondément, et je prenais mon temps, parce que je savais qu'il n'y aurait pas de prolongations cette année.
Je savais avoir quitté le désert de la Meseta. Il y avait de nouveau des arbres, du vert, de la montagne à l'horizon. C'était déjà la Galice.



Je me disais que j'aimerais bien continuer pendant les vacances de Noël, parce qu'il ne me reste que  jours pour arriver à St Jacques.
Et puis je respirais encore et j'avançais toujours.
La cathédrale d'Astorga est apparue entre deux arbres.


Je me suis approchée. 
Pas trop vite.
 


Une fois arrivée, j'ai fait un tour au marché,
pris une douche au refuge,
fait un tour en ville.



 J'ai passé un moment avec Angelo et Ola.
Je l'aime bien Angelo, il est spécial. Il me fait penser à Franzouski.
Il parle plein de langues, c'est un genre de leader naturel.
J'aime l'accent polonais d'Ola quand elle parle anglais.
Ils attendaient l'ouverture des magasins, chienne de sieste, avant de repartir vers le village suivant.
Il m'a demandé si j'étais triste de m'arrêter là,
et franchement non.

 J'ai attendu mon bus longtemps, il était en retard.


Grand chambardement à Suco.
Gros coup de cafard, ce restoroute grouillant, après les jours de peu de gens, et les passagers qui s'empoignent quand il faut récupérer les bagages pour changer de car.

 J'arriverai le mercredi matin à 7h30 au péage d'Ussel.
La boucle est bouclée.
J'ai froid.
et depuis mon retour, je suis toujours fatiguée.

7 commentaires:

Barbara a dit…

merci pour ces derniers instants de routes ces magnifiques photos
mais :o( pour les "pincements", les énervements humains et surtout la fatigue de retour
plein de bisous de soutien et de réconfort

Coline a dit…

Je récupère doucement de la première période en fait, je vois que ça rentre dans l'ordre progressivement.

dany a dit…

Merci Coline ....... pour ces belles photos et les beaux textes qui les accompagnent ...... C'est très émouvant ce que tu écris j'♥ .
Fatigue , contre-coup ......prends soin de toi ♥

Barbara a dit…

merci Coline

prends le temps qu'il faut
ménage toi

Pimj a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Pimj a dit…

La place que tu as prise en photo, elle m'a évoqué des rues de Santiago, autour de la cathédrale...

Prémices de l'arrivée ☼

Geneviève a dit…

C'est long d'arriver dans Astorga... Tu as pu profiter pleinement de la ville, c'est bien.
Je te comprends pour ce grand chambardement à Succo, c'est là que j'ai changé aussi.
Je sais que tu as repris le travail, j'espère que tu as récupéré.
Très absente en ce moment (et très éloignée de mes souvenirs du chemin) parce que je reprends une formation (et je cherche du boulot...)