vendredi 7 novembre 2014

Avec détachement, il faut laisser le bon temps rouler...

Tous les cinq ans, faut que je change.
Que je change de job
Sinon j'étouffe.
Enseigner, c'est ce que j'aurais fait le plus longtemps finalement.
Treize ans, déjà.
Mais avec un parcours assez varié.
Tant que j'aime encore ce que je fais,
qu'il me reste enthousiasme et motivation, je veux prendre un nouveau chemin.
Ne pas attendre d'être usée.

Alors voilà,
c'est décidé
je demande mon détachement.

Soit enseigner le français ou le droit en filière pro.
Soit enseigner le français en Louisiane.

Ça sera long.
Les dossiers ne sont pas évidents à monter.
Et puis le programme CODOFIL ,
cela veut dire partir seule
laisser mes fils se débrouiller comme des grands ici.
Mais le kid, si je pars, ne veut pas venir avec moi.

Je me sens un monstre d'égoïsme, à vouloir vivre ma vie
alors que les boys ne sont pas tirés d'affaire.
Il y a cette part de moi en train de mourir à petit feu,
à attendre
à vieillir.
Alors, au moins, je monte le dossier.
Et on verra.

19 commentaires:

Mamina a dit…

Tiens ! tu as bien raison !
Un jour c'est le kid qui partira... de lui-même... et tu n'y es pas encore, d'ici là...
Ce sera difficile mais c'est pour toi, pour une fois !
Bises, courage !

Dorémi a dit…

https://www.youtube.com/watch?v=6g3qiXrxqts :-)

Coline a dit…

Come on baby & let the good time roll !
Merci Dorémi !

Barbara a dit…

mais non ce n'est pas de l'égoïsme
et même loin tu es toujours avec eux
toi aussi tu mérites de vivre ta vie, tes envies ,tes besoins
tu ne peux pas tout porter

la charge est trop lourde

chouettes projets
j'espère qu'au moins un aboutira rapidement
source de nouvelle vie
nouvelles expériences
nouveaux départs

à suivre !


ah zut tu verras pas les iris fleurir (je rigole bien sûr!!)

Barbara a dit…

https://www.youtube.com/watch?v=BM8YKX1h3As&list=RDBM8YKX1h3As

dany a dit…

c 'est bien ce que je pensais et disais ....... " FORMIDABLE " tu es formidable !!!
Oui , Coline , fonce ........ vis ta vie ...... celle dont tu as envie et celle que tu as besoin de vivre!
Avec toi toujours ♥ ♥ ♥

Coline a dit…

Mais toi Dany, je crois pas que tu aurais laissé tes enfants comme ça.
Souvent je me dis que je ne suis pas une très bonne mère d'avoir envie de partir comme ça, ce n'est pas normal.

Barbara a dit…

@Coline (bon ok évidemment c'est "facile" pour moi de dire ça qui ne suis pas maman )

non tu n'es pas une mauvaise mère une mauvaise mère ne se soucierait pas de ses enfants ne se poserait pas de questions
ce ne sont pas non plus des nourrissons et tu as toujours été là pour eux
ce n'est pas à toi de tout porter
une mère étouffante ou qui impose une vie à ses enfants pas mieux tu sais


pardon du mal à m'exprimer là peut être plus tard

en tout cas sors toi cette idée de culpabilité de la tête

je pense que tu es là quand il en ont besoin
attentive et la distance n'a rien à voir là dedans
et tu as aussi ta vie de Coline ta vie ce n''est pas(que) être la mère

collée à ses enfants , ce ne serait pas les aider dans la vie et ce ne serait pas une vie

Barbara a dit…

ilS

Barbara a dit…

juste un bisou en passant et un bras autour de ton épaule ♥

Geneviève a dit…

Tu as complètement raison. J'ai adoré mon métier (arrêté pour faire d'autres choses alors que j'aimais encore complètement ce que je faisais). Maintenant que je dois retravailler, je m'occupe de nouveau d'enfants MAIS je veux absolument réaliser mon rêve, je VEUX être crêpière et je le serai.
Mes grands enfants, ils m'encouragent et vivent leur vie, les tiens sont sûrement très fiers de tes choix.

Coline a dit…

Si on s'associait pour que tu achètes ton camion ? un micro crédit, une financement coopératif, je suis sûre que ça le ferait !

cédille a dit…

Il y a des parents qui se saignent aux 4 veines pour offrir un séjour long à l'étranger pour leur bachelier. On ne les traitera pas de mauvais parents. Ton fils ne veut pas partir? Il doit avoir ses raisons, mais s'il refuse ta proposition de t'accompagner en Louisiane, c'est son choix et ça ne veut pas dire que tu es une mauvaise mère.
Tu ne l'abandonnes pas à son sort. Il a encore son père. Ou alors, il va peut-être commencer des études en France et sera ravi de gérer sa vie comme un grand.
On est toutes un peu pareilles, à culpabiliser dès qu'on laisse nos enfants. Ce n'est pas très rationnel, mais c'est humain!
Monte ton dossier, j'irai te voir à New Orleans! Et si ça se trouve, ton fils aura changé d'avis, il aura compris la chance que tu lui offres et il sera avec toi!!!

Coline a dit…

Oui, je commence à raisonner un peu comme ça aussi. Je monte le dossier de toute façon.

Barbara a dit…

vive Cédille!

et MDR le code 333 vrai de vrai

Emilie a dit…

Je te lis en sous-marin et je suis très touchée par tes interrogations. Tu as bien raison de vouloir vivre ta vie, ça n'a rien d'égoïste, tes enfants sont capables de se prendre en charge et tu ne vas pas disparaître de la surface de la terre. Je trouve ça courageux, de monter un dossier, de demander ton détachement (un mot chargé de sens). Ce qui est bien c'est ce qui est juste pour toi, non ?

Coline a dit…

Merci Emilie.
Je ne suis probablement pas détachée de l'idée que, quand on a fait des enfants, il faut assumer, surtout si, pour le père, il y a eu erreur de casting.
Mais ça fait son chemin.

Bénédicte a dit…

Chère Coline,
Si tu ne vis pas ta vie, personne ne la vivra pour toi. J'ai aussi quitté un peu mes enfants pour vivre ma vie, j'ai culpabilisé, un peu, des fois beaucoup, mais j'ai tenu bon car je mourais à petits feux dans cette ancienne vie bien tracée. La pression sociale est très grande vis-à-vis des mères, mais s'en libérer c'est aussi se libérer.
Tu vas sans doute rendre service à tes fils, leur montrer le chemin, ton dernier va choisir, quelle chance ! Souvent, on ne choisit pas et on en veut aux autres, tu parles d'une vie.
Etre lère est autre chose que s'occuper de la lessive. Ca demande des efforts, d'être créative, mais tu verras, tu seras qualitative à défaut d'être quantitative.
Fais toi confiance.
Je t'embrasse.

Coline a dit…

Merci Bénédicte
et merci toutes les autres...