mercredi 29 avril 2015

Waiting for the pass...

En attendant,
j'ai mes lunettes (merci la MGEN)
j'ai mes dents,
j'ai mon p'tit cœur qui bat,
bon
au moins, si je pars pas,
je suis totalement révisée.
Comme neuve.
A bargain !

Je me suis fait un grand plaisir qui va me changer la vie quand je conduis ou quand je marche :
des lunettes de soleil à verres progressifs.
Tous les ceusses qui ont les bras trop courts pour lire de près me comprendront.

"Madame la maman ? Je vais vous recevoir"
Accueil à Limoges Habitat,
dépôt du dossier HLM de mes fils pour la rentrée.
Un T3, pour ne pas s'entretuer,
surtout si Franzouski arrive à faire venir sa douce....
Et un cadre plus rassurant pour moi qu'un propriétaire particulier.

L'agent d'accueil voit que c'est pour les boys,
ne sait pas si on a le même nom,
et me call "madame la maman".
Avant de revoir tout le dossier avec moi et de me rassurer :
oui, ils auront un logement en août,
à portée de fac pour le Kid,
en direction de l'école d'infirmier pour son frère,
dans le budget de leur APL coloc.

J'ai,
hier,
et une fois de plus,
apprécié ma chance de vivre dans le Limousin,
ou tout semble plus simple,
que ce soit de trouver un job d'été ou un logement.

Hier aussi,
il avait enfin cessé de pleuvoir,
mes pieds et moi on est parti à la boulange en ville.

J'avais l'impression de dire au revoir.






Un collègue codofilien
qui répond avec beaucoup de disponibilité à toutes nos questions sur le forum,
m'a écrit que Lafayette, c'est comme Guéret.

Moi je dis que Lafayette ce serait chouette,
mais que c'est pas possible qu'ils aient des jardins secrets,
des glycines au portail,
des champs de colza,
des pommiers et des cerisiers derrière la maison,
en pleine ville.


Pis eux,
leur lac,
il a des crocos dedans...
D'ailleurs, il y a plein de bêtes en Louisiane,
des fourmis mordeuses,
et des araignées tueuses.
Je sais pas si l'antihistaminique que m'a prescrit le médecin va suffire....





N'empêche que j'ai hâte.
Chaque jour est un paradoxe :
j'ai très envie de savoir : mais comment ça se fait qu'on soit ENCORE en avril ?
mais
je retiens un peu les heures, pour profiter de ces deux semaines : voir les gens que j'aime,
prêter attention au Kid qui cache vraiment trop bien son stress de futur redoublant bachelier,
transférer le maximum de doc et de musique sur un disque dur externe...

J'ai très envie de m'envoler,
mais
je pense à tout ce que je vais quitter.

Dans ma tête, je fais déjà ma valise :
ce matin,
en cirant les chaussures,
je me demandais lesquelles j'allais bien pouvoir emporter...
Dans la seconde qui suit,
je me raisonne : attends donc la réponse !

Allez,
la prép du bullet de mai ...



8 commentaires:

Barbara a dit…

super

et photos de coins plus que magnifiques

oui oui on y croit en mai tout est permis

ps je confirme pour les lunettes
1 merci la Mgen
2 moi c'est pas des (encore)progressives mais des verres photochromiques à ma vue
je vois pas comment je pourrais faire sans ici (/ dehors dedans en alternance
/ voiture/ etc avant à l'école itou pour récré)

Barbara a dit…

et encore

YESSSSSSSS Yummi

zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

et re zzzzzzzzzzz

et ♥

ps les moustiques ici m'aiment ceux de Madagascar ne m'aimaient pas ouf (les crocos non plus re ouf!!!)
donc t'aviseras là bas!

dany a dit…

je te dis simplement "good luck my friend ! " ........ c'est super chouette ce que tu fais et comme tu me l'avais fait remarqué , moi , je ne l'aurais pas fait ......... mais je n'en n'éprouve pas le besoin . Toi , tu en as envie , alors fonce et tu nous raconteras ou bien on te perd ????????? bisoux Coline et douce préparation .

Aline a dit…

Je ne sais pas comment tu fais...
Déjà quand tu as quitté ta maison, tu m'as foutu le cafard, et là tu recommences !! Non, vraiment, je n'aurais pas ton courage !

Coline a dit…

Ah mais Aline, c'est parce que nous n'avons pas du tout la même vie, et comme l'écrit Dany, c'est bien normal !
Tu sais, je ne regrette pas du tout d'avoir vendu cette maison, qui me pesait : c'est ce qui me donne aujourd'hui une moins grande incertitude financière.
Il est certain que si j'avais un chéri et des enfants en bas âge, je ne serais pas dans ce type de projet (ou alors ensemble).
Ce qui compte, c'est de se sentir au bon endroit au bon moment. Parfois, il faut moins de courage pour partir que pour rester.

Coline a dit…

Non Dany, vous ne me perdez pas : j'ai pas l'intention de mourir en Louisiane, ah ah !
je suis juste un peu chiffonnée de ne pas vous revoir avant de partir, mais je sais qu'on se suivra grâce à internet, et qu'on se verra à mon retour. Je trouve ça formidable les moyens de communication qu'on a maintenant : ça change beaucoup de choses, ne serait-ce que pour mes enfants.

dany a dit…

OOOOOOOOHHHHHH ! Coline je ne pensais pas que tu allais mourir !!!!!!!!!!! oooooooooohhhhhhhhh !!!!!!!!! que non !
mais je prends cela avec humour et vive les nouvelles technologies !!!!!!!!

Emilie a dit…

Elles sont magnifiques tes photos, tu vis dans un bel endroit vraiment. Et puis, partir pour vivre autre chose, de nouvelles expériences, et pour mieux revenir ou pas. Comme tu le dis, c'est une question de "the right place at the right time".