mardi 18 juillet 2017

S'emballer...

J'apprends à aller au bal sans m'emballer.
Je reviens, un peu éreintée, mais mon petit cœur d'artichaut plus léger,
du festival Le Son Continu, au Château d'Ars,
sur lequel j'étais de nouveau bénévole en cuisine.
On lâche pas la patate, et c'est tant mieux car nos deux chefs de compétition cuisinent essentiellement des produits frais locaux.




Je suis passée au grill, faire la photo coucou pour Mike qui nous a bien manqué !



Bercée par l'ambiance saine et bienveillante de cette manifestation,
qui chaque année améliore son organisation,




parfois totalement rincée entre deux courtes nuits,
mais les yeux grands ouverts sur les petits bonheurs quotidiens,







j'ai finalement trouvé un truc infaillible pour ne pas avoir à entrer dans les détails en ravalant mes larmes,
chaque fois qu'on m'a demandé, ça va ?
J'ai répondu que, là tout de suite, oui ça va,
parce que c'était le cas.

J'ai eu l'occasion de chanter 30 minutes sur une scène sonorisée,
en mesurant à quel point cela aussi me manque.
Mais surtout, j'ai beaucoup, beaucoup dansé....






J'ai aimé tous ses bras anonymes dans lesquels tu traverses légèrement les parquets,
sans conséquence.
J'ai aimé m'embrouiller un peu dans les pas d'Alain,
être transportée vers l'infini et au-delà avec François,
la discrète et respectueuse douceur de Jim,
tourbillonner avec un Pol,
et pleurer un peu avec un autre Pol.

Il a dit "c'est pas vivable",
"un jour on se rend compte qu'on n'est plus amoureux,
on sait pas trop pourquoi,
une sorte de lassitude qui nous gagne,
devant toujours les mêmes réactions.
Cette manière insupportable de faire comme si rien ne s'était passé.
On n'en parle plus ? 
Mais c'est n'importe quoi, tout ce que tu mets dans un pot comme ça, avec le couvercle bien fermé,
ça germe, et pis un jour ça explose.
Moi je veux de la sérénité, quelqu'un avec qui parler quand il y a des tensions,
Bien sûr du sexe, de la compagnie et des gestes de tendresse, mais pas seulement.
Je veux le repos de mon âme."
 
Il parlait de lui bien sûr.
De sa propre expérience.
En l'écoutant j'ai eu un gros retour de chagrin,
parce que c'était une sorte d'évidence qu'il n'y aura pas de retour en arrière.
Quelques pas de côté peut-être, le temps d'organiser la solitude,
mais sans nourrir de faux espoirs,
parce que c'est pas un truc momentané de deuil à traverser,
c'est pas juste que les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus,
c'est surtout que, quelle que soit la personnalité exceptionnelle de l'autre,
et les bons moments qu'on partage,
ça colle pas,
et ça collera jamais.
Refuser de mettre des mots sur les maux,
c'est pas vivable non, pis c'est tout.
Les jours s'écoulent, dans le silence.
C'est déjà le temps d'après la fête.
La musique s'est tue.
Tout est calme dans la lumière.





Au retour,
avant le rendez-vous chez l'anesthésiste,
j'ai fait un petit détour par une de mes plages préférées,
que mes Z'amies pour vous reconnaîtrez peut-être.





Au milieu du lac, allongée sur l'eau, j'ai regardé les arbres et les grands oiseaux.
Et c'était beau.

15 commentaires:

Barbara a dit…

merci pour ces photos ces mots
c'est fort ce qu'il a dit
c'est fort ce que tu as écrit (mais ne dis pas jamais !! non !!)


je repasse relire dans la journée

et en attendant je t'entoure de mes bras

bisous

Naternelle a dit…

Ha oui, je reconnais ! Et je pense à notre super Coline qui sait traverser des rivières, impressionnante ! Je pense à toi et je t'envoie un torrent de Zondes. Bisous bisous bisous !

Barbara a dit…

@même moi je reconnais
cf une certaine photo affichée dans mon bureau avec de jolies filles souriantes

Barbara a dit…

♥♥etzzzzzzzzzzzzzzz

Mamina a dit…

Je vais penser fort à toi ces jours-ci et particulièrement lundi...
Tout va aller bien mais c'est un moment difficile à passer
Tu as fait le plein de musique, de danse et d'amitié
Tout ça va te porter !
Plein de bisous affectueux

Anne a dit…

oui, reconnue bien sûr ! même que j'ai vu la photo avant de te lire, et que j'ai pensé "mais je connais cet endroit !!!"
plein de biZZZondes, Coline ...

DoMi a dit…

Ça va aller, tu verras…
Je t'embrasse.

la poule sur le mur a dit…

De bonnes ondes aussi d'Alsace pour les prochains jours ! Ça donne bien envie ton festival ! Par chez nous les fêtes de l'été sont plus portées par la satisfaction du palais et de l'estomac que par la culture musicale ...
Anne d'Alsace

Nath a dit…

Un très gros biZZZou et plein de ZZZondes+++ !

Barbara a dit…

des bisous
et zzz évidemment

Emilie a dit…

Un petit message pour t'envoyer de bonnes ondes à mon tour. Je t'embrasse.

Barbara a dit…

essaie de ne pas trop "gamberger "
et profite +++++++++++++++ de ton weekend
je t'embrasse

Barbara a dit…

Barbara a dit…

zzzzzzzzzzzzz♥♥♥

Pimj a dit…

Ah cette eau couleur chocolat, comment l'oublier ? :)
BiZàtoi, Coline, et douces pensées pour la suite de l'été... ♥